DSCN8302

Lors du congrès CESA, le groupe français a présenté une plateforme qui servira de base à de futures applications pour smartphones, reliées aux capteurs de la voiture.

Un concept primé par les spécialistes et qui a même été salué par le Wall Street Journal ! PSA Peugeot Citroën n’est pas peu fier de présenter sa dernière création qui a pour nom Easy Car Apps. Cette interface de programmation (API) s’adresse aux développeurs indépendants afin qu’ils puissent concevoir des applications compatibles avec tous les systèmes d’exploitation de terminaux mobiles (IOS, Android, BlackBerry, Windows Phone). On va bien au-delà du traditionnel débat CarPlay vs Android Auto. Par ailleurs, la plateforme comprend également un simulateur, destiné à tester la compatibilité des applications avec les différents véhicules et à reproduire les conditions rencontrées sur la route.

A l’heure où la cyber sécurité devient un enjeu, PSA dit s’assurer que chaque nouveau service respecte un ensemble de règles de sécurité et de confidentialité.

En utilisant les données du véhicule telles que la consommation de carburant, la pression sur la commande de frein ou encore la position des phares, les développeurs peuvent dès lors concevoir toutes sortes d’applications. Un exemple : lorsque le niveau de carburant est faible, une application peut par exemple guider automatiquement le conducteur vers la station-service la plus proche. Encore plus subtil : lors d’un guidage vers un parking sur une application dédiée, le clignotant peut être automatiquement activé quand on arrive sur la place. Dans un cadre professionnel, un loueur de voitures peut aussi développer une application pour permettre à ses clients de déverrouiller eux-mêmes une voiture louée.

Ce n’est qu’un début. PSA, qui va introduire en 2016 les premiers services, espère bien créer un écosystème qui fera la différence.

Copyright Carfutur.com