Le constructeur chinois vient de sortir sur son marché intérieur la Sui Ru. Le modèle ne paie pas de mine, mais il intègre une télécommande qui permet de le faire rouler tout seul sur quelques mètres.

Et cette performance a un nom : Remote Driving Control Technology. Sans entrer dans le détail, BYD explique simplement qu’il est possible de démarrer à distance la voiture grâce à la télécommande, de la faire avancer ou reculer pour les situations où la place de parking est trop exigüe. On peut aussi la manœuvrer sur quelques mètres, vers la gauche ou la droite. On imagine déjà l’intérêt d’une telle prestation. Quand il pleut, on peut demander à la voiture de venir jusqu’à la porte. Et quand il fait trop chaud, on peut enclencher la clim’ avant de monter à bord.

Evidemment, la voiture roule à très faible allure en mode téléguidé.

Le plus étonnant n’est pas de proposer toutes ces fonctions. Techniquement, les capteurs et les commandes électroniques sont maîtrisés par les constructeurs et les équipementiers. BMW et Volkswagen pourraient le faire, s’ils le voulaient. La vraie surprise est de voir un chinois sortir un tel système en premier. BYD a reçu un prix lors du dernier salon de Pékin pour cette télécommande et montre que son pays est désormais en position d’innover dans l’automobile, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent.

Copyright carfutur.com