Il n’y a pas que Google à miser sur la conduite sans conducteur. Bosch teste en ce moment la conduite autonome sur les autoroutes allemandes. L’organisme allemand de certification TÜV Süd a donné son accord à une telle expérimentation « rien ne s’oppose désormais à la façon de tester ces véhicules expérimentaux sur la voie publique. »

Bosch conduite automatisée

Cette expérimentation se déroule sur les autoroutes (pas de circulation venant en sens inverse,  pas de piétons). Les autoroutes posent moins de difficultés aux systèmes automatisés. Les résultats de ces essais ouvrent la voie à des fonctions courantes qui seront de plus en plus automatisées, comme un pilote d’embouteillage qui prend en charge le contrôle de la voiture à basse vitesse.

Même si la technologie embarquée est déjà en mesure de faire face à n’importe quelle situation périlleuse, les voitures sont surveillées par des pilotes embarqués spécialement formés pour faire face à n’importe quelle situation inattendue.

Les nombreuses technologies déjà développées par Bosch (ESP, régulateur de vitesse adaptatif, aide au freinage d’urgence,…) forment la base d’un véhicule autonome. Il s’agit maintenant de faire fonctionner ensemble tous ces systèmes.

5.000 ingénieurs travaillent chez Bosch pour développer ces systèmes d’assistance. Deux équipes travaillent sur ce projet, l’une est située à Palo Alto dans la Silicon Valley, elle a la charge de développer et d’optimiser les différents systèmes, tandis que l’autre basée à Abstatt près de Stuttgart  a en charge l’intégration des systèmes.

Source Bosch