Bosch Hybrid Air

Lors d’un colloque à son centre de recherches de Boxberg, en Allemagne, l’équipementier a vanté les mérites du système Hybrid Air de PSA. On pouvait d’ailleurs voir sur place une Peugeot 2008 avec cette technologie.
C’était en fait le démonstrateur déjà vu sur le stand Peugeot au salon de Genève. Un véhicule à moitié découpé et laissant apparaître les composants, dont le réservoir et le système hydraulique. Il n’empêche que cela crédibilise un peu plus cette technologie innovante, où l’énergie récupérée au freinage est stockée non pas dans une batterie mais dans un réservoir d’azote. L’Hybrid Air (nom donné par PSA) a été présenté comme un concept permettant de réduire sensiblement la consommation, au même titre que l’hybride low cost et le stop & start.
La techno a été présentée comme pratique et préservant le plaisir de conduire. C’est une alternative low cost, avec des composants robustes, et permettant de réduire de 30 % (et même 45 % en ville) la consommation de carburant. Le système procure un effet boost avec la même efficacité qu’un système hybride, mais pour beaucoup moins cher. Et si son rayon d’action est bien plus limité en mode zéro émission (mode Air) qu’avec une batterie au lithium, la recharge est très rapide et ne nécessite aucune infrastructure (l’air étant comprimé et détendu en cycle fermé). Autres détails fournis par Bosch : la solution est compatible avec l’essence ou le diesel et peut s’appliquer aussi bien sur des véhicules d’entrée de gamme que sur d’autres plateformes et même des utilitaires urbains.
Voir le diaporama :

Pour le moment, personne n’a pu essayer le moindre prototype. Personne chez les journalistes, mais le Commissaire Général aux Investissements* a eu ce privilège. Ce sera le cas prochainement du Président de l’Ademe. La technologie fonctionne et PSA procède à la mise au point classique, comme pour toute nouvelle technologie. Les ingénieurs ont par exemple remédié aux problèmes de bruit.
Bosch rappelle qu’il est déjà partenaire de PSA sur la technologie hybride, avec les fameux véhicules Hybrid4. La différence, c’est que l’Hybrid Air peut être proposé dans le monde entier. C’est peut-être aussi pour cela qu’il se murmure que Volkswagen serait intéressé par le concept.
*Le projet Hybrid Air a été déposé dès 2011 aux Investissements d’Avenir.

Copyright Carfutur.com