Hier, la presse a révélé le déroutant projet de réduction du bonus écologique 2016 sur les hybrides, qu’ils soient rechargeables ou non. Le bonus pour les hybrides dont le taux d’admission est compris entre 61 et 110 g  de CO2 passerait de 2 000 € à 750 € et celui sur les hybrides rechargeables (entre 21 et 60 g de CO2) passerait de 4 000 € à 1 000 €. Le bonus de 6 300 € dont profitent les véhicules électriques resterait inchangé.

Rien n’est encore précisé sur les modalités d’application de ces bonus.

Ce projet est incompréhensible au moment où les immatriculations de véhicules hybrides  (40 000 à fin septembre) et celles des véhicules hybrides rechargeables (3 600 immatriculations depuis le début de l’année) décollent. C’est aussi en contradiction avec les propos du gouvernement qui veut favoriser les énergies alternatives et notamment les voitures électriques et qui cherche à « briller » à quelques mois de la conférence mondiale sur le climat à Paris (COP 21).

Les constructeurs français Peugeot et Renault qui s’apprêtent à lancer leurs véhicules hybrides  et véhicules hybrides rechargeables d’ici 2017/2018 apprécieront ce projet de nouveau bonus écologique 2016.

Attendons les discussions parlementaires pour en savoir davantage. Il est vraisemblable que la discussion parlementaire et le bon sens apporteront les modifications nécessaires..

Bonus écologique 2016

Bonus écologique 2016

Dernière nouvelle : Ségolène Royal vient d’annoncer que le bonus écologique total de 10 000 € (6 300 + 3 700 €) sera accordé à ceux qui achètent un véhicule électrique et mettent à la casse un véhicule diesel de plus de 10 ans et non plus de 15 ans.

Philippe Brendel