Si le double turbo est la signature de la marque bavaroise, en essence comme un diesel, elle propose désormais en première mondiale un modèle avec trois turbos.

Ce n’est pas à proprement parler un modèle écologique… La M550d xDrive est une version dieselisée de la M5, une auto très musclée (le M fait référence à la division Motorsport de BMW). Et qui plus est à 4 roues motrices.

Sous le capot, son 6 cylindres diesel développe la bagatelle de 381 ch pour un couple de 740 Nm. La M550d abat le 0 à 100 km/h en 4,7 s et atteint sans mal les 250 km/h (vitesse limitée par électronique). Mais, le plus étonnant est que cette super sportive diesel se contente de seulement 6,3 L/100 km.

Comment est-ce possible ? BMW a couplé pour la première fois trois turbos à un moteur. Le 6 cylindres en ligne fait en effet appel à deux petits turbos à géométrie variable et à haute pression et à un gros compresseur à basse pression. Grâce à cette combinaison inédite, la marque comble les trous à l’accélération et améliore la performance énergétique. Les deux premiers fonctionnent à bas régime. Le troisième turbo se déclenche pour sa part à partir de 1500 tours/minute. L’injection directe à haute pression (2200 bars) avec des injecteurs piézo-électriques explique également le rendement particulièrement élevé du moteur.

Signalons également la présence d’une boîte automatique à 8 rapports, d’un mode de coupure et de redémarrage du moteur et du mode ECO PRO, qui permet de privilégier une conduite plus économique si le conducteur le souhaite. Par ailleurs, sa technologie Blue Performance – avec de l’urée – lui permet de passer le cap des normes Euro 6.

Certes, la M550d xDrive est frappée d’un malus. Mais avec 165 g (169 pour la version Touring), ses rejets de CO2 restent dans la norme d’un 4X4 compact. La même technologie se décline sur le X5 et le X6, toujours dans la gamme M.

Copyright carfutur.com