Implantée au Danemark, la start up israélienne exporte aux Pays-Bas son concept de station automatisée d’échange de batteries pour les véhicules électriques.

L’ouverture de cette « battery switch station », à l’aéroport de Schiphol, aura lieu en juin prochain. Il s’agit en fait d’un test, dans le cadre d’un projet financé par la direction générale mobilité et transports (MOVE) de l’Union Européenne. L’objectif, avec le concours de la ville d’Amsterdam et de trois compagnies de taxis (Connexxion, Bios et TCA), est de proposer des taxis électriques à autonomie illimitée.

Ce sont ainsi 10 Fluence ZE qui vont sillonner la ville. Les Renault électriques, dès lors qu’elles auront épuisé leurs batteries, passeront par cette station pour en récupérer de nouvelles et complètement rechargées, en seulement cinq minutes. Soit, l’équivalent d’un plein d’essence.

Better Place entend ainsi montrer la pertinence de son modèle. C’est aussi une façon pour lui d’entrer sur le marché néerlandais, plus favorable aux véhicules électriques.

Copyright carfutur.com