Bentley hybrid concept

Au salon de Pékin, la marque a présenté un concept hybride plug in. Ce n’est pas qu’un coup de com’, car ce type de chaîne de traction va rapidement se généraliser dans la gamme.

Bentley a choisi de présenter l’hybride sur une Mulsanne, le vaisseau-amiral de la gamme. Sans entrer dans les détails, le constructeur annonce une augmentation de la puissance de 25 %, alors que dans le même temps la consommation est en recul de 70 %. Tout comme l’A3 e-tron et les futurs modèles plug in du groupe Volkswagen, l’auto peut rouler pendant 50 km en mode purement électrique.

Le patron du groupe VW a souligné à Pékin que sa stratégie de plateformes lui permettait de déployer les nouvelles technologies sur l’ensemble de ses modèles, des citadines aux grosses berlines de luxe.

La Mulsanne n’est pas le premier modèle qui bénéficiera de cette solution. Elle sera a priori inaugurée par le futur SUV de Bentley (prévu en 2016, et dont une version rechargeable suivra l’année d’après), mais d’ici 2020, au moins 90 % de la gamme se déclinera en plug in.

Pour Wolfgang Schreiber, PDG de Bentley, l’hybride plug in fait partie du futur de la marque. Cette chaîne de traction est bien adaptée à l’ultra luxe, car elle apporte de la performance et de l’efficience, sans compromis sur le confort de conduite.

Copyright Carfutur.com