eCall

Vieux serpent de mer, l’appel d’urgence localisé devrait devenir obligatoire pour les véhicules neufs d’ici deux ans.

La Commission européenne a adopté deux propositions visant à faire en sorte que, d’ici à octobre 2015, les véhicules appellent automatiquement les services d’urgence en cas d’accident grave. Grâce au système eCall, qui compose le 112 — le numéro d’appel d’urgence unique européen — les services d’urgence pourront localiser le véhicule et lui venir en aide. Le système envoie automatiquement un appel en cas d’accident grave, même si le conducteur est inconscient ou incapable de téléphoner. Le message transmet les données suivantes : l’heure de l’accident, la localisation précise du véhicule accidenté et la direction dans laquelle il se dirigeait (information qui revêt une importance particulière pour les autoroutes et les tunnels). L’appel eCall peut aussi se faire manuellement.

L’intérêt est de réduire les délais d’intervention des secours de 40 % dans les zones urbaines et de 50 % dans les zones rurales. La Commission estime que ce système pourrait sauver jusqu’à 2 500 vies par an.

Bruxelles souhaite que tous les nouveaux modèles de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers soient équipés du système eCall et que l’infrastructure nécessaire pour recevoir et traiter les appels dans les services d’urgence soit opérationnelle, de manière à garantir la compatibilité, l’interopérabilité et la continuité du service dans l’ensemble de l’Union Européenne.

Une fois que les propositions auront été approuvées par le Conseil et le Parlement, l’objectif de la Commission sera de faire en sorte que le service eCall soit pleinement opérationnel dans l’ensemble de l’UE (ainsi qu’en Islande, en Norvège et en Suisse) d’ici à 2015.

Outre ses bénéfices du point de vue de la sécurité routière, le système embarqué nécessaire pour eCall pourrait servir à d’autres services à valeur ajoutée (par exemple, pour le pistage des véhicules volés). C’est déjà le cas par exemple chez Citroën, où le service eTouch intègre aussi une aide à l’éco conduite et un carnet d’entretien virtuel. PSA, qui reste le leader en Europe avec un million de véhicules équipés va maintenir son système propriétaire (avec une plateforme par laquelle transitent les appels et qui traite les interventions dans la langue du client partout en Europe), tout comme BMW, Daimler et Volvo.

Copyright Carfutur.com