La Commission européenne s’est fixé de réduire le nombre de victimes de la route dans l’UE de 50 % en 2020 par rapport à 2010. Les mesures suivantes, applicables au premier de ce mois, devraient contribuer à atteindre cet objectif :

– Le siège de conducteur devra être équipé d’un témoin de port de ceinture. Ce dispositif rappellera au conducteur de fixer sa ceinture de sécurité au moyen d’un signal d’avertissement optique et audible qui perdurera même lorsque la voiture est déjà en mouvement.

– Les voitures électriques devront satisfaire à des prescriptions strictes en matière de sécurité électrique, assurant que les utilisateurs ne puissent recevoir de choc électrique lorsqu’ils sont en contact avec des pièces du véhicule ou le compartiment moteur.

– Les voitures devront être équipées d’au moins deux points d’ancrage ISOFIX pour les sièges pour enfants, qui doivent être pleinement intégrés dans les sièges arrières. Ces points d’ancrage peuvent être utilisés avec des sièges pour enfants compatibles, ce qui permettra une meilleure stabilité du siège pour enfants et une meilleure protection de l’enfant. Les sièges pour enfants sont également beaucoup plus faciles à installer sur les sièges du véhicule.En outre, les voitures seront équipées de nouvelles étiquettes mettant en garde contre le placement de dispositifs de retenue pour enfants faisant face vers l’arrière sur un siège protégé par un airbag frontal actif.

– Les sièges arrières devant le compartiment à bagages devront désormais être suffisamment solides pour protéger contre le déplacement de bagages dans le coffre, en cas de collision frontale. Les occupants sont donc moins susceptibles d’être heurtés par des objets éjectés du coffre lors d’un accident, ce qui réduit le risque de blessure corporelle.

– Les pneumatiques des voitures particulières devront être équipés d’un système embarqué de contrôle de la pression des pneumatiques détectant toute perte de pression de l’air et le signalant au conducteur. Le risque de crevaison sera ainsi réduit de manière significative. Ces crevaisons peuvent causer de graves accidents de retournement. Une bonne pression des pneumatiques permettra également d’obtenir la distance de freinage la plus courte possible, d’économiser du carburant et de réduire les émissions de CO2.

– Enfin, les nouveaux types de voitures particulières devront également être équipés d’indicateurs de changement de vitesses aidant les conducteurs à faire de plus grandes économies de carburant en adoptant un style de conduite plus respectueux de l’environnement.

Les prochaines étapes

Ces mesures de sécurité deviendront obligatoires pour les nouveaux types de véhicules (c’est-à-dire les véhicules qui feront l’objet d’une réception par type après le 1er novembre 2012). Elles deviendront obligatoires pour tous les véhicules neufs commercialisés sur le marché de l’UE en 2014.