Depuis mercredi, avoir en possession un GPS avertisseur de radars est sévèrement puni : 1500 € d’amende et 6 points de moins. Désormais, un assistant de conduite n’indique plus l’emplacement précis de l’un des 1 800 radars fixes en France mais des « zones de danger » dans lesquelles se trouvent ces radars. La zone de danger est de 4 kilomètres sur autoroute, 2 kilomètres sur route nationale et 300 mètres en agglomération.
Les fabricants, réunis au sein de l’AFFTAC, ont pris les devants et ont mis en place des mises à jour. Coyote et Wikango ont fait le nécessaire en novembre. Certains (Inforad) ont même offert l’équivalent d’une prime à la casse pour reprendre les anciens modèles et favoriser l’achat de nouveaux, conformes à la nouvelle législation.
Mais, que se passe-t-il si on ne fait pas de mise à jour ? On est en infraction, tout simplement. Et cela s’applique aussi bien pour les GPS avertisseurs de radars que pour les applications pour smartphones et les GPS (nomades comme embarqués). Autrement dit, vous avez plutôt intérêt à faire une mise à jour ou à effacer les données compromettantes.
Par exemple, chez TomTom, on a mis en place un site pour expliquer la procédure à suivre (http://www.tomtom.com/5565) et un support technique (http://www.tomtom.com/support). Une solution a été prévue pour chaque client : navigateurs personnels (PNDs), solutions TomTom Automotive et TomTom Business Solutions… Les logiciels TomTom Home et MyTomTom mentionneront clairement la procédure à suivre pour se conformer à la nouvelle législation et proposeront régulièrement des mises à jour sur ce sujet. Enfin, pour l’application TomTom pour iPhone, un nouveau téléchargement sera disponible sur iTunes avec une offre de service d’assistance à la conduite incluant les zones à risques.
Pour les GPS nomades d’autres marques, une mise à jour via la prise USB de l’ordinateur devrait solutionner le problème.
En revanche, ce sera plus compliqué pour les systèmes embarqués. Car là, la procédure implique de passer chez le concessionnaire ou de commander un CD/DVD. Et pour le moment, c’est le grand silence chez les constructeurs et les cartographes.

Copyright carfutur.com